in English / en anglais | versione italiana / en italien

Corrupthon européen contre les brevets logiciels

Après la succession de pratiques désastreusement anti-démocratiques commises par le Conseil des Ministres Européens et la Commission Européenne (un bon résumé dans la lettre ouverte de la FFII ), il est devenu évident que l'unique façon de combattre la marée est d'utiliser les méthodes que les grandes entreprises semblent également utiliser : le bon vieux procédé de la «démocratie à un euro le vote»

Par conséquent, j'ai initié ce Brevethon Européen de Corruption contre les brevets logiciels. Je ne collecterai pas les fonds proprement dits, mais seulement les promesses de dons des gens prêts à envoyer le montant promis directement à la Présidence Luxembourgeoise du Conseil aux conditions suivantes :

Ces exigences peuvent sembler aller à l'encontre des règles de l'UE, en plus d'être anti-démocratiques. Mais regardons les choses en face : de tels subtils manquements n'ont jamais posé problème à cette estimée Présidence. Si la Présidence ne parvient pas à forcer le reste du Conseil (ou de la Commission, ou de toute personne impliquée) à la soumission, il pourra bien sûr, à sa discrétion, répandre les pots-de-vin alentour pour obtenir le résultat désiré (c'est l'argent de la Présidence après tout).

Malheureusement, je ne connais pas les sommes exactes que la Présidence actuelle du Conseil a réuni jusqu'ici dans cette tentative, et de ce fait, je ne sais pas trop quel montant permettrait de faire pencher la balance. Le mieux que je puisse faire, c'est de lister ici les promesses de don et le total, et d'informer la Présidence du Conseil de l'existence de cette page. Ils surveilleront vraisemblablement les progrès, et accepteront le montant lorsqu'il sera suffisant.

Une nouvelle idée a été proposée : que les gens envoient l'argent à la Présidence Luxembourgeoise, pour qu'ils ne puissent pas ignorer cette action. Cette solution n'est bien entendu par pour les timides : vous devez tenir compte des répercussions possibles de l'envoi de pots-de-vin non sollicités. Pourquoi ? Parceque cet argent pourrait être refusé et retourné à l'expéditeur, attirer l'attention des autorités ou, qu'à Dieu ne plaise, de la presse ! Il est donc important d'exprimer très clairement à quel point vous êtes sérieux. Cependant, j'ai confiance en la réceptivité de la Présidence. Je leur ai donc envoyé une petite avance de ma promesse de don en liquide, accompagnée des instructions pour obtenir la totalité de l'arrangement (voici ma lettre exemple , et des informations sur le symbolisme moins que subtil utilisé (Note du traducteur : dans sa lettre envoyée à la Présidence, Mikko utilise, sous ses coordonnées personnelles, le symbole de "l'esclavage et la captivité", et pour l'adresse de la Présidence, le symbole de l'arrogance). Vous êtes, bien entendu, libre de faire comme vous l'entendez. J'ai déjà envoyé mon courrier express à la "Luxembourg Presidency" à l'adresse générique du Conseil (je suis sûr qu'il arrivera), mais j'apprend qu'une adresse plus directe est la Représentation Permanente du Luxembourg à l'UE / 75, Avenue de Cortenbergh, 1000 Bruxelles, Belgique. J'inclurai la mention des avances de pot-de-vin dont je suis informé sur la liste des promesses.

Mise à jour : l'argent m'a été renvoyé avec un petit mot expliquant, en gros, que le Parlement travaille sur le sujet. C'est un petit peu décourageant, mais je continuerai à maintenir cette liste ; après tout, si nous réunissons suffisament de promesses, ils pourront toujours changer d'avis. (NdT: la version originale est "to change their corrupt minds". Il y a un jeu de mot entre "to change their minds" qui veut dire "changer d'avis" et "corrupt minds" qui veut dire "esprits corrompus").

Comment faire une promesse de don

Les promesses de don doivent être faites en euros, et par email uniquement, à Mikko Rauhala. Les promesses doivent mentionner le pays d'origine ainsi que le nom (aucune promesse anonyme ne sera prise en compte). Les promesses de dons sont bien sûr acceptés des pays hors UE (mais toujours en euros uniquement s'il vous plait) ; après tout, les multinationales non-européennes peuvent bien distribuer des pots-de-vin également. Les participants acceptent d'envoyer le montant promis directement à la Présidence du Conseil de l'UE (qui, espérons-le, m'informera des détails des transactions pour que je puisse les publier ici) après que les conditions sus-mentionnées aient été remplies. L'administrateur de la page n'est pas responsable de l'impossibilité d'un participant à produire les fonds dans le cas où les conditions seraient remplies, mais produira un témoignage justificatif.

Addendum : Bien que l'idée originale consiste à réunir les promesses de don des particuliers, j'inclurai également les promesses des entreprises et autres organisations. Elles iront dans une liste séparée s'il en arrive (et seront quand même comptabilisées dans le total)

Addendum : Quelqu'un de bien intentionné a proposé 4 000 000 € mais j'ai refusé, car il était clair qu'il n'avait pas une telle somme à sa disposition. S'il vous plaît, restez dans vos moyens, même si proposer plus que les grandes entreprises est plus difficile en étant honnête. Il ne s'agit pas de dissuader tous les millionnaires de promettre des grosses sommes, mais merci de produire des documents à l'appui pour les promesses extraordinairement élevées.

D'autres façons d'aider

Bien que cette page soit principalement dédiée à la méthode de corruption, on peut aussi aider en donnant de l'argent à la FFII, qui est très active sur le sujet, et en écrivant des articles et des commentaires aux journaux pour que le problème (et les déplorables pratiques qui l'entourent) restent publiques. Et bien sûr, diffusez l'existence de cet appel à pot-de-vin, essayer de le faire passer dans les nouvelles si possible.

Promesses actuelles

Le total actuel des promesses de don s'élève à 79583.43 €. Détail des promesses de particuliers :

Détail des promesses d'organisations :